Naja21 – Juin 2015

Naja21 – Juin 2015

Naja21 - Juin 2015
Par Jeanne de Bascher le 26 juillet 2015

Contenu de la Box :

  • 2 invitations pour l’exposition « My Buenos Aires » à la Maison Rouge
  • 2 invitations pour le spectacle « Sans objet » d’Aurélien Bory, au théâtre de la Cité internationale
  • 1 double DVD du film « Nouvelle donne » de Joachim Trier
  • Le CD « 1943 » du groupe de folk Soltero
  • 2 sacs en toile NAJA21
  • Des pin’s et autocollants NAJA21
  • Un petit livret de présentation
  • Une remise de 20% sur un tirage photo de l’AFP à choisir sur le site de Crystal Galerie
  • Un cadeau « CHANCE » d’une valeur de 120€ : un tirage grand format d’une photo AFP à choisir sur Crystal Galerie (cadeau uniquement présent dans une Box sur six)

L’avis de la rédaction :

Lancé il y a quelques mois, NAJA21 est un nouveau journal culturel en ligne. Les coups de cœur de la rédaction sont confectionnés dans une Box, valable pour deux personnes, à Paris et à Montpellier. Pour sa première Box, NAJA21 a concocté plusieurs sorties culturelles pour passer un bon été. Découvrons de plus près ce qui se cache dans cette Box novice !

Le contenu de la Box est à première vue déroutant. Un film d’avant-garde norvégien, un groupe de musique folk inconnu, un spectacle de danse qui met en scène une machine… C’est assez surprenant !

Le petit livret de présentation permet de mieux comprendre ces choix. NAJA21 veut valoriser les créations contemporaines peu ou pas connues du grand public. Par son approche décalée, la Box s’adresse essentiellement à des gens curieux qui préfèrent voir un spectacle singulier plutôt que le dernier show à la mode (ou dont tout le monde parle).

Avouons-le, le dimanche soir, on a généralement envie de regarder un bon film sur le canapé. Ça tombe bien, « Nouvelle donne » fait parfaitement l’affaire ! Multiprimé à sa sortie en 2008, le premier long métrage du réalisateur norvégien Joachim Trier ravira les amateurs de films indé. On suit le parcours semé d’embûches de deux amis qui veulent devenir écrivains. Dans une ambiance très rock, le film dégage beaucoup de charme et d’énergie. Je l’avais déjà vu au cinéma, ce qui ne m’a pas empêché de l’apprécier de nouveau chez moi.

Après la Norvège, passons à l’Argentine ! L’exposition « My Buenos Aires » à la Maison Rouge permet de flâner au musée tout en s’évadant, une bonne alternative en attendant les vacances !  L’exposition est conçue comme une déambulation entre les œuvres d’artistes argentins. Certains sont confirmés mais la plupart sont méconnus. Le but est de mettre en valeur le dynamisme d’une scène artistique déjà bien installée là-bas. Et ça se voit ! L’exposition est dense et complète, on y voit des sculptures, des peintures, des installations, de la vidéo… tous les moyens sont bons pour s’exprimer sur le sujet. Si vous êtes fan de peinture classique ou d’impressionnisme, cette sortie ne sera peut-être pas à votre goût. Par contre, les habitués du Palais de Tokyo ou du MAMP ne seront pas déçus.

Le soir, on file dans le 14e au théâtre de la Cité internationale pour le spectacle « Sans objet » d’Aurélien Bory. À ce propos, la rédaction de NAJA21 m’a envoyé un mail pour m’informer qu’il ne me restait plus que quelques jours avant la fin de la représentation. Ils m’ont aussi demandé si j’avais bien reçu la Box et si elle me plaisait. Une petite attention très qualitative et qui fait plaisir !

En arrivant à la Cité internationale, on est agréablement surpris par l’endroit. Ce campus étudiant est tout simplement magnifique. La beauté des lieux donne presque envie de reprendre les études ! Un conseil, arrivez en avance pour profiter de la terrasse du bar au soleil ! Allez, le spectacle va commencer, on entre dans la salle, elle aussi très jolie. Et c’est parti pour 1h10 de danse entre une machine et deux hommes. Oui, vous ne rêvez pas, Aurélien Bory arrive à concevoir un étonnant balai entre du mécanique et du vivant. Le résultat est époustouflant, empreint de beauté et de poésie. L’amie qui m’a accompagné a également adoré.

Enfin, un peu de musique pour se détendre avec Soltero. Le CD « 1943 », sorti en 2012, est le sixième album de ce groupe de folk. Le livret de présentation nous apprend que la production du disque a été financée par collecte de fonds via Microcultures, un jeune label français participatif. Qu’on aime ou pas la folk, ça s’écoute très bien, pour passer un moment agréable ou simplement en fond sonore.

En résumé : Une bonne sélection d’activités culturelles, insolites et tout aussi intéressantes que les têtes d’affiche. Seul bémol, l’effet papier recyclé des enveloppes contenant les invitations, à mon sens un peu cheap. Les accessoires (le sac et les pin’s) n’apportent pas non plus grand-chose (entre nous, on ne les utilisera pas). 

Notre note : 8.2/ 10

  • Qualité des produits
    9
  • Originalité et émotion
    7
  • Packaging et livraison
    8
  • Rapport qualité / prix
    9
  • Diversité du contenu
    8

Notez NAJA21 La boîte :

Rating: 3.3. From 7 votes.
Please wait...

À propos de Jeanne de Bascher

Derniers tests NAJA21 La boîte

Voir tous les tests NAJA21 La boîte

Derniers tests similaires

Voir tous les tests

Box du moment

Commentaires