L’atelier imaginaire – mai 2019: Australie

L’atelier imaginaire – mai 2019: Australie

Par Cécile le 13 juin 2019

« L’atelier imaginaire » est une box d’activités créatives destinée aux enfants de 5 à 10 ans. Celle du mois de mai porte sur l’Australie. Elle comprend:

  • un magazine
  • une omage autocollante
  • un coupon de feutrine grise
  • deux coupons de feutrine adhésive – un blanc et un noir
  • un cordon gris
  • une aiguille
  • trois épingles
  • un galon de pompons jaune
  • trois petits pompons
  • un bouton de bois
  • dans le livret: des patrons de koala

L’activité: la création d’une pochette koala

Je fais régulièrement de la couture: je crée des accessoires, des vêtements… Quand j’ai expliqué à ma nièce que j’allais lui apprendre à coudre, elle était donc très excitée! Elle avait l’impression de faire comme tata…

Cette activité est très formatrice, tant pour les filles que pour les garçons – j’insiste!

Pour créer une pochette, la première étape consiste à reproduire le patron: pour cela, il faut découper, puis reporter les formes sur le tissu en en traçant les contours. Cette première étape exige concentration et précision. J’ai aidé ma nièce, âgée de cinq ans, à découper certaines formes – notamment les oreilles dentelées du koala – mais elle était assez autonome.

Ensuite, vient la partie « couture » proprement dite. Il faut enfiler le fil – aie aie aie! – puis passer l’aiguille au travers du tissu. Pour cela, j’ai suivi les conseils du magazine et marqué des points avec un feutre au préalable. L’aiguille s’enfonçait bien dans la feutrine, qui est un tissu particulièrement facile à travailler. Ce travail de piquage est très bénéfique pour le développement de la motricité fine.

Ensuite, nous avons posé le galon, collé les oreilles, puis les yeux et le museau, cousu le bouton et les pompons bleus et jaunes. J’ai un peu plus aidé ma nièce à réaliser ces étapes-là.

Au final, nous obtenons une jolie pochette, amusante et unisexe, dont ma nièce et trèèès fière et dans laquelle elle range tous les petits objets qu’elle trouve.

Le magazine

Le magazine est, comme toujours, très joliment illustré. Il présente le déroulement de l’activité, étapes par étapes, et explicite les moments où l’aide d’un adulte est requise. Il donne également de nombreux renseignements sur le thème du mois, en l’occurrence l’Australie: sa géographie, la culture aborigène, la faune australienne… On trouve également un coloriage, qui permet de faire patienter l’enfant pendant qu’on réalise les étapes plus complexes.

Notre note : 9.8/ 10

Je suis très contente de cette activité. J'ai trouvé qu'un enfant jeune, accompagné par un adulte bien sûr, pouvait réaliser des étapes formatrices - le report du patron, la couture proprement dite... - de façon autonome. Le résultat est, par ailleurs, très joli.

  • Qualité des produits
    10
  • Originalité et émotion
    10
  • Packaging et livraison
    10
  • Rapport qualité / prix
    9
  • Diversité du contenu
    10

Notez L’atelier imaginaire :

Rating: 3.3/5. From 42 votes.
Please wait...

À propos de Cécile

Jeune maman d'une Titekawai de quatre ans et d'un Tichoupinou de six mois, je suis une grande adepte du DIY: j'aime passer du temps à créer des objets improbables - pas toujours réussis, d'ailleurs! - pour mes loulous ou pour moi... Je suis également bio addict et grosse lectrice - je tiens d'ailleurs un blog dans le domaine de la littérature jeunesse.

Derniers tests L’atelier imaginaire

Voir tous les tests L’atelier imaginaire

Derniers tests similaires

Voir tous les tests

Box du moment

Les Box similaires

Commentaires