Médium Box de Novembre 2021 : Cadavres et simulacres

Médium Box est la box romans de l’Ecole des Loisirs. Dédiée aux adolescents ou aux amateurs de littérature « Young adults », la box est envoyée 4 fois par an, juste avant les vacances scolaires.
A l’intérieur d’un coffret désignée par un artiste illustrateur, on découvre des romans sélectionnés avec soin, des confidences d’auteurs, des éditions collecter et des surprises inédites (papeterie).
Nous avons eu le plaisir de tester la Box Cadavres et Simulacres.

Le coffret


La Médium Box séduit tout d’abord par la grande qualité de son coffret. Réalisé en carton bien épais et sur papier glacé, le coffret est illustré d’un design inédit en lien avec le thème. Les illustrations sont de Léonard Dupond, un illustrateur spécialisé dans l’édition jeunesse aussi bien que dans la publicité ou les magazines. C’est très réussi ! J’apprécie le soin mis la création du coffret, autant qu’à son contenu.

La papeterie


On commence la découverte de cette box avec la papeterie. Les illustrations ont été reprises pour les éléments de papeterie et ça donne une superbe cohérence graphique, en lien également avec les couvertures des romans. Je suis très fan de ces dégradés de noirs, bleus et dorés, qui donnent un aspect très mystérieux à cette box.
Côté papeterie, on découvre donc un marque-page, une carte postale et un carnet de note, de très beaux produits pour prolonger le plaisir de la lecture.

Le roman grand format


Dans ce coffret, le roman grand format est Balto – Le dernier des Valets de Cœur, de Jean-Michel PAYE.

Le pitch

Qui a tué Timoléon Escartefigue, modeste réparateur de vélos du boulevard des Batignolles à Paris ? Que s’est-il passé sur le front, en pleine guerre de 14, dans les décombres d’une maison en ruine ? Qu’est devenu Victor, le condamné à mort qui a disparu avant son exécution ? Quel secret cache Émilienne Robinson, jeune journaliste fraîchement engagée au journal L’Excelsior ? Et pourquoi, dans ce Paris de 1920, alors que la guerre est terminée, d’anciens poilus sont-ils assassinés les uns après les autres ? Et par qui ? Balto, qui vit dans la Zone, cette bande de misère entourant la capitale, va devoir enquêter afin de prouver l’innocence de son frère Victor. Pour cela, il lui faudra découvrir qui est le dernier des Valets-de-Cœur… avant qu’il ne soit trop tard.

Mon avis

Tout d’abord, j’ai été attirée par la très jolie illustration de la couverture, qui donne vraiment envie de se plonger dans le Paris des années 20. Je ne connaissais ni l’auteur ni le roman, donc c’était une découverte totale, et le thème me plaisait.
Un roman de très belle qualité qui nous plonge dans le Paris du début du XXe siècle, aussi bien pour les descriptions que pour le langage utilisé. La lecture est fluide et l’enquête est menée rondement, avec son lot d’actions et de mystère.
Le plus : savoir que ce roman fait partie d’une série et se dire que je vais pouvoir lire une autre aventure de Balto !

Le roman inédit


Dans cette Médium Box Cadavres et Simulacre, le roman inédit est Le tueur à la cravate, de Marie-Aude MURAIL. Cette édition a été créée en exclusivité pour la Médium Box est n’est donc pas commercialisée en librairie.

Le pitch

La vengeance est certes un plat qui se mange froid, mais vingt ans plus tard, c’est carrément du surgelé.

Mon avis

Avec une présentation pareille, nul doute que j’avais l’eau à la bouche pour déguster ce polar aux goût d’histoire ancienne ! On suit donc l’histoire de Ruth, une adolescente qui se retrouve en possession d’une ancienne photo de classe et décide d’enquêter pour en savoir plus sur sa mère, présente sur la photo.
L’histoire est agréable à lire, avec des rebondissements et une intrigue plutôt haletante et surtout l’envie de connaître qui est ce fameux tueur à la cravate.
Le plus: dans cette version inédite du roman, tout a été retravaillé (sauf l’histoire originale bien sûr) : l’illustration exclusive, et une centaine de pages dédiées aux coulisses de la création du roman, spécialement pour Médium Box. Au programme : comment naît un roman (ou pas, avec le journal de bord du tueur à la cravate, ainsi qu’un extrait du roman Angie, de Marie-Aude et Laurie Murail.

Notre note : 9.8/ 10

Excellente découverte que cette Médium Box. On y retrouve tous les éléments qui font la qualité de l’Ecole des Loisirs : des romans qu’on a envie de dévorer du début à la fin, des produits inédits (carnet, marque-page, carte postale) et des illustrations exclusives, le tout dans un superbe coffret. Un magnifique cadeau pour les amateurs de littérature jeunesse (« young adults » ou adolescents) et les passionnés de romans policiers !

  • Qualité des produits : 10
  • Originalité et émotion : 10
  • Packaging et livraison : 10
  • Rapport qualité / prix : 9
  • Diversité du contenu : 10

Derniers tests Médium Box

Les Box similaires

Commentaires