Chais d’Oeuvre – Novembre 2015

Chais d’Oeuvre – Novembre 2015

Chais d'Oeuvre - Novembre 2015
Par Eva le 27 décembre 2015

Contenu de la Box :

  • Ajaccio Vaccelli 2013 (blanc)
  • Langhe Nebbiolo 2013 (rouge)
  • Jacquesson 738 (champagne)

L’avis de la rédaction :

Chais d’Oeuvre vous livre chaque mois 3 bouteilles de vin sélectionnées par Manuel Peyrondet, Meilleur Sommelier de France 2008 & Meilleur Ouvrier de France 2011. Grâce au livret présent dans le coffret mais aussi aux vidéos disponibles sur le site, vous allez chaque mois découvrir les vins reçus et ainsi constituer votre propre cave. Nous avons testé pour vous cette box, et avons reçu celle du mois de Novembre. On regarde ?

Commençons par le commencement : le coffret. Celui-ci est tellement gros qu’il ne rentre pas dans une boite aux lettres, il faut donc être là lors du passage du facteur ou aller le récupérer au bureau de Poste. Une fois débarrassée de son carton d’envoi, nous découvrons la box : un packaging soigné, chic et sobre.
A l’ouverture nous saisissons d’abord une lettre en guise d’édito, avec au verso deux recettes dont nous reparlerons plus tard. Il y a également un petit livret qui présente en détail chacun des vins reçus, avec l’avis de Manuel Peyrondet mais aussi un point sur la dégustation et des suggestions d’accords.
Nous soulevons ensuite une plaque cartonnée estampillée « Découvrez, dégustez, achetez ! » et faisons face à 3 bouteilles. Pour avoir déjà eu l’occasion de tester plusieurs box de vin, nous pouvons vous assurer que c’est le plus beau packaging que nous ayons reçu jusqu’à présent : le système de maintien des bouteilles est très ingénieux, elles sont bien calées sans même avoir besoin de paille, polystyrène ou papier à bulles. Un coffret élégant qui offre une très belle présentation. 

Nous avons donc reçu 3 bouteilles : un vin blanc, un vin rouge, et un champagne. Notez que chez Chais d’Oeuvre les bouteilles sont classées en 3 catégories selon leur prix : « A l’improviste » (10 à 20€), « Dîner en ville » (20 à 35€) et « On sort l’argenterie » (à partir de 35€).

La première bouteille que nous découvrons porte le nom de Vaccelli 2013, du Domaine de Vaccelli (Corse). Selon Manuel Peyrondet, le vignoble produit « les meilleurs blancs d’Ajaccio » ! La cuvée que nous recevons est la dernière née de la gamme, « une bombe à goûter de toute urgence ». C’est ce que nous avons fait, et nous avons beaucoup aimé. Ce vin présente à l’œil une superbe couleur dorée, et dévoile des notes florales et fruitées. En bouche on retrouve ces mêmes arômes, rehaussés par une pointe d’épices. Cette cuvée pleine de fraîcheur, carafée à 11°C, s’accordera parfaitement avec des fromages corses (Brocciu, Brin d’Amour,…), des artichauts poivrades, un poisson de Méditerranée accompagné de fenouil braisé ou de céleri en risotto ou encore une recette citronnée (une recette de poulet au citron & gingembre nous est proposée à l’arrière de l’édito). Classée dans la catégorie « A l’improviste » et vendue 22€, cette bouteille permet une belle initiation au blanc corse.

La cuvée Langhe Nebbiolo 2013 du Domaine Parusso nous vient d’Italie, et plus précisément du Piémont. Généralement nous aimons les vins italiens, la dégustation s’annonce donc très bien. Après avoir observé la robe rubis, notre nez est attiré par des notes très fruitées et quelques effluves de rose. En bouche nous retrouvons le fruit, avec de très fins tanins. La bouteille s’élevant à 23€, Manuel Peyrondet nous affirme que « Le rapport prix plaisir est ici, un des meilleurs du Piémont ! ». Cette cuvée rejoint la catégorie « Dîner en ville » et s’accordera avec un carpaccio de bœuf, du veau (côte au sautoir avec un jus court et quelques girolles) ou même du gibier, du pigeon par exemple, accompagné de quelques figues rôties. Quoi qu’il en soit n’oubliez pas de carafer le vin pendant au moins 30 minutes, et de le servir entre 15 et 16°C.

Terminons avec le Champagne Jacquesson 738, non millésimé de la Maison Jacquesson. Issue de la vendange 2010, cette cuvée s’inscrit aux yeux de Manuel Peyrondet « comme un des meilleurs bruts du marché », et le sommelier la décrit « teintée de fruits secs, et de coings, porté en légèreté par une effervescence et un dosage extra brut… Une pure merveille ! ». C’est un champagne qu’il nous est conseillé de déguster autour de 10°C, pour un apéro dinatoire (avec la recette de tuiles de parmesan disponible à l’arrière de l’édito), avec des Saint-Jacques, un risotto aux cèpes ou du fromage comme du Comté, de la Mimolette ou du Gouda. Au prix de 38€, cette bouteille s’inscrit dans la catégorie « On sort l’argenterie », c’est pourquoi nous la réservons pour une soirée particulière (le réveillon du nouvel an peut-être !).

Pour résumer : Chais d’Oeuvre est un très beau coffret qui nous permet de découvrir chaque mois différents vins (ici blanc, rouge et champagne), adaptés à différents budgets. Nous avons beaucoup apprécié la sélection de ce mois-ci et le soin apporté au conditionnement. C’est une box que nous recommandons, notamment pour offrir ! 

Notre note : 9.0/ 10

  • Qualité des produits
    9
  • Originalité et émotion
    9
  • Packaging et livraison
    10
  • Rapport qualité / prix
    8
  • Diversité du contenu
    9

Notez Chais d’oeuvre :

Rating: 3.4. From 75 votes.
Please wait...

À propos de Eva

Derniers tests Chais d’oeuvre

Voir tous les tests Chais d’oeuvre

Derniers tests similaires

Voir tous les tests

Box du moment

Les Box similaires

Commentaires